Les actions

Les missions du Comité sont nombreuses :

– la promotion du mouvement handisport
– favoriser la pratique régulière au sein des clubs
– permettre la pratique au plus grand nombre
– diversifier l’offre de pratique Handisport sur le territoire (sport de pleine nature…)
– des actions de Sensibilisation Handisport auprès du Grand Public
– collaborer avec les acteurs départementaux (CERAH, DDCS)
– mettre en place des actions de formation
– communiquer et trouver de nouveaux partenaires

Plan de développement 2017/2020

Les objectifs du CDH 57

1- LES AXES PRIORITAIRES DE 2017 A 2020

1.1 – Au service de nos clubs :

Le CDH 57 se doit de valoriser l’action de ses clubs mosellans, de leur faciliter l’accès à une information personnalisée et les accompagner dans leur démarche d’accueil, d’adhésion et de labellisation.

1.2 – Organisation de l’animation sportive et territoriale :

Le CDH 57 doit harmoniser et valoriser les manifestations Handisport nationales et locales pour développer une réponse cohérente en termes d’animation sportive. Favoriser la mutualisation et le dialogue entre les acteurs.

1.3 – Les ressources humaines :

Pérennisation du poste d’agent de développement : les principales missions de l’agent de développement du CDH 57 sont de mettre en œuvre des actions visant à promouvoir le Handisport et ses valeurs, d’assurer la sensibilisation, l’accompagnement et le tutorat dans le milieu handisport : scolaire et périscolaire, adultes et seniors, de concevoir et favoriser l’émergence de projets de promotion du Handisport.

Le bénévolat : sans le travail des bénévoles, le CDH 57 ne peut pas vivre et donc exister. Le travail des membres du Comité est très important et pourrait être chiffré en heures qu’il faut valoriser en équivalent temps plein afin que chacun puisse prendre conscience du coût de l’apport réel de ces bénévoles. Il est donc essentiel pour le Comité de faire apparaître dans sa comptabilité le travail et les différents apports bénévoles.

1-4 – Améliorer nos résultats internationaux :

Garder le cap d’une politique ambitieuse de performance face au niveau croissant des compétitions internationales avec pour principal objectif les Jeux paralympiques de Tokyo 2020.

1-5 – Affirmer notre spécificité :

Adopter une démarche singulière d’accueil et d’accompagnement de la personne en situation de handicap « Made in Handisport » en particulier en direction des publics fragiles ou éloignés de la pratique. Préserver notre culture multisports.

1-6 – Ouverture et nouveaux publics :

Etendre notre périmètre d’activités sportives, d’influence et d’intervention en particulier   en faveur de l’entreprise et en diffusant l’image de la personne en situation de handicap sportive et compétente.

 

2 – PLAN D’ACTIONS DU CDH 57

Le plan d’actions du CDH 57 pour la période 2017-2020 s’inscrira donc autour de 6 grands thèmes :

2-1 – Au service de nos clubs :

–  Afin de mieux connaître nos clubs et sections Handisport et leurs besoins spécifiques, une visite annuelle sera organisée (bilan et perspectives de développement).

–  Le développement des sections handisport devra être privilégié dans les clubs valides et surtout dans les trois disciplines phares de la FFH (natation, tennis de table et athlétisme).

–  Recherche et assistance pour la création de nouveaux clubs Handisport.

–  Mailler son territoire en mettant en avant, pour la fin de la paralympiade, l’intercommunalité. Sur le territoire de Metz Métropole, actuellement 5 sections et clubs Handisport ou à Sarreguemines, un club de tennis Handisport et une section au sein de l’ASSA coexistent. Un projet commun pour rendre plus lisible les activités pour les personnes en situation en handicap sur l’ensemble des communes concernées.

Constat : le Comité Départemental Handisport de la Moselle souffre d’une méconnaissance des clubs et des disciplines pratiquées, dans ces clubs, par les personnes en situation de handicap.

Objectif général : mettre en avant les clubs mosellans Handisport.

Objectif spécifique : faire connaître le Comité et le Mouvement Handisport dans le département et au-delà.

Actions : après avoir visité les clubs et sections Handisport : Informer, sensibiliser le public au handicap et au Handisport. Informer les personnes en situation de handicap sur les possibilités de pratiques proches de leur environnement. Informer les professionnels de santé, les institutions et les différents partenaires. Informer les médias. Faire adhérer les organismes publics, à but lucratif ou non, qui pratiquent des activités de qualité reconnues par la FFH.

Moyens : modernisation du site internet, affiches et plaquettes de présentations, brochures à distribuer au public, participation et organisation de forums, de journées à thèmes, journées promotionnelles, de démonstrations, intervention dans les écoles, les collèges, les lycées, les universités et facultés, informer les médias locaux sur les événements des clubs sportifs et sur la vie handisportive.

2.2 – Organisation de l’animation sportive et territoriale

Constat : après un bilan et une analyse de l’existant sur l’ensemble du territoire de la Moselle, force est de constater que peu de manifestations, à l’exception de celles de l’escrime de Sarrebourg, des matchs de Basket fauteuil à Saint-Avold et de l’Open de Tennis de Sarreguemines, existent au niveau départemental et peu de manifestations en faveur des publics les plus éloignés de la pratique sportive.

Objectif général : communiquer le plus largement possible sur les missions et les actions mises en place par le CDH 57 : les actions d’information doivent faire évoluer la présentation du Handisport auprès du public : « la pratique des activités physiques est un droit pour chacun… ».

Objectif spécifique : véhiculer une image du mouvement Handisport identifiable par tous les publics en termes de compétition et de loisirs.

Actions : encourager la pratique sportive par le plus grand nombre ; favoriser l’accès vers le haut niveau et développer la formation ainsi que la découverte pour les personnes handicapées d’activités fortes en émotions, pas réservées qu’aux valides.

Moyens : tournois ouverts au plus grand nombre, opérations promotionnelles du Mouvement Handisport en s’associant sur des pratiques de futsal, d’escalade, de vols aéronautiques ; communiquer sur l’activité Handisport en Moselle et en faire sa promotion ; sensibiliser le grand public au Handisport ; conseiller sur la mise en accessibilité des équipements sportifs.

2.3 – Ressources humaines :

2.3.1 – Pérennisation du poste d’agent de développement :

Constat : le poste d’agent de développement actuel présente une réelle plus-value pour le développement du Handisport dans le département de la Moselle pour les différents publics : scolaire, périscolaire, adultes. C’est également le lien indispensable pour une meilleure cohérence entre le public valide et celui atteint de déficiences. Par contre, aucune information sur les droits à formation, les objectifs, le plan de carrière sont clairement définis pour l’agent de développement et de promotion.

Objectif général : ce poste permet de mettre en œuvre les actions et les projets du plan de développement et de les pérenniser. Le CDH 57 en a besoin ainsi que les personnes en situation de handicap. Malgré cela, le souci du financement reste entier.

Objectif spécifique : la pérennité des actions du CDH 57 fait partie des préoccupations actuelles des membres du comité directeur qui, dans la mesure du possible, essayent de prendre en compte le coût de l’emploi dans chacune des actions mises en place.

Actions : en 2016/2017, l’agent de développement réalisera des animations régulières dans plusieurs établissements médicaux sociaux et maisons de retraite. Ils ont tous renouvelé leur engagement à faire intervenir notre agent de développement dans leur structure dans les années à venir. Des projets en activités physiques et sportives émergent dans bon nombre d’établissements de la région messine sous l’impulsion de notre professionnelle.

Moyens : le CDH 57 est confronté à la superficie importante et aux zones rurales du département. Les interventions sont facturées forfaitairement, en 2016, 53 € l’heure y compris les frais de déplacement (0.30 € par km). Hors lorsque l’on prend en compte le temps passé en déplacement, qui est du temps de travail, mais qui lui n’est pas répercuté sur le coût de l’intervention pour les structures utilisatrices, on s’aperçoit que l’intervention devrait être facturée plus chère. Ce paramètre doit être pris en compte dans la pérennisation de l’emploi. De plus, l’utilisation de son véhicule personnel par l’agent de développement pour le transport du matériel et des fauteuils nécessiterait une mutualisation de véhicule (conseil départemental) pour remplir ces missions de service public

Afin d’envisager l’avenir et de continuer à être des partenaires des établissements médicaux sociaux, une série de rencontres avec la direction de chacun d’eux pour faire le point sur l’existant et évaluer leurs besoins et nos contraintes est à projeter ainsi que des propositions en matière de formations et objectifs pour l’agent de développement.

L’organisation de journées d’information afin de développer la pratique d’activités physiques pour des personnes en situation de handicap est à envisager de façon régulière.

2.3-2 – Bénévolat :

Constat : il est de fait que la grande majorité des associations mosellanes fonctionnent avec peu d’argent mais avec beaucoup « d’huile de coude ». De nombreux accompagnements d’interventions ne pourraient être réalisés sans cet apport humain.

Objectif général : faire apparaître dans la comptabilité le travail et les apports bénévoles.

Objectif spécifique : faire l’inventaire de toutes les contributions des bénévoles (temps, services, biens mis à disposition, renonciation à se faire rembourser certains frais…)

Action : évaluer, à la valeur du marché, ces dons : ce que l’association aurait été obligée de payer en l’absence de bénévoles. Remercier ces bénévoles par une gratification.

Moyens : intégrer, une fois valorisées, ces contributions dans la comptabilité du Comité, grâce à une série de comptes spécifiques qui permettent de présenter une image fidèle des contributions bénévoles.

2.4 – Améliorer nos résultats internationaux :

Constat : les médailles obtenues par Stéphane Molliens (tennis de table, or par équipe), Nicolas Peifer (tennis, or par équipe) et la participation à ces mêmes Jeux de Rio d’Anita Fatis montrent que la pratique de haut-niveau en Handisport nécessite un accompagnement de qualité en entraînements, préparation mentale et physique.

Objectif général : préparer nos sportifs mosellans à ces échéances.

Objectif spécifique : rechercher dans les clubs les jeunes à potentiel qui seront les champions de demain.

Action : organiser une offre sportive de proximité, avec l’aide des clubs, en faveur des jeunes et promouvoir une journée familiale, de vacances pour découvrir les pratiques sportives Handisport.

Moyens : le soutien de la MOSELLE SPORT ACADEMIE est un axe essentiel pour accompagner les sportifs mosellans et effectuer des bilans ponctuels afin que le CDH 57 organise sa politique de soutien.

2.5 – Valoriser nos compétences :

Constat : le Comité départemental a des difficultés à optimiser les compétences de son agent de développement et d’exporter son expertise au-delà de la référence messine et du milieu spécialisé.

Objectif général : organiser des événements dans l’entreprise.

Objectif spécifique : rechercher des partenaires.

Action :  démarchage des entreprises.

Moyens : se dégager, pour l’agent de développement et promotion du département de la Moselle, un temps de prospection dans les entreprises en limitant les interventions en structures spécialisées qui peuvent être faites par des animateurs sportifs spécialisés.

2.6 – Ouverture et nouveaux publics :

Constat : le Comité départemental handisport a des difficultés à étendre son périmètre d’activités sportives, d’influence et d’intervention.

Objectif général : organiser des événements en faveur des personnes en situation de handicap et les diriger vers les clubs en utilisant les conventions signées au niveau national avec l’UGECAM, la Fédération de l’Hospitalisation Privée, l’Association des Paralysés de France…

Objectif spécifique : rechercher des nouveaux partenaires.

Action : manifestations promotionnelles dans les hôpitaux, dans les délégations de l’APF.

Moyens : libérer, pour l’agent de développement et promotion du département de la Moselle, un temps de prospection dans les entreprises en limitant les interventions en structures spécialisées qui peuvent être faites par des animateurs sportifs spécialisés.